Chaque jour, le temps d’écrire

Pourquoi est-ce que la plupart des auteurs en devenir ne parviennent pas à franchir le pas, à se lancer dans l’écriture ?

Le manque que de temps est la crainte principale et le frein numéro 1.
Mais est-ce une crainte réellement fondée ?

Une chose est certaine, le temps est la denrée la plus rare que nous avons à gérer.
Mais le plus souvent, nous gérons très mal notre temps.

Pour une raison qui est si simple qu’elle en est déroutante.
Nous ne gérons pas nos priorités.

Parce que nous ne nous sommes pas posé la question depuis longtemps.
Aujourd’hui, quel est notre rêve ? Qu’est-ce que nous avons envie de faire dans les dix prochaines années ?
Finalement, nous laissons le quotidien décider de nos priorités.

Le temps d’écrire, nous pouvons souvent le trouver.
En rognant sur le temps passé sur les réseaux sociaux.
En se posant pour écrire au lieu de regarder une série de plus.
En arrivant un peu plus tard au travail ou en partant un peu plus tôt.
En profitant du week-end pour se ménager des plages de temps.
En écrivant dans les transports en commun.
En écrivant pendant la pause déjeuner.

Écrire, c’est simplement prendre un stylo, un carnet et noter ce que l’on a sur le cœur, ce que l’on cache dans son cœur.
Il ne faut pas se poser plus de questions que cela pour nous y mettre. D’abord, écrire des mots. Notre état d’esprit.

Il y a un an, j’ai commencé comme ça.
J’ai écrit tous les jours une page ou une page et demie sur ma journée, mon ressenti, mon état d’esprit du moment.
Ces textes ont évolué, ont muri. Le projet est devenu une lettre hebdomadaire, le Flow.
Puis j’ai écrit des nouvelles, car j’ai trouvé qu’il était plus facile d’expliquer ce que je ressentais via la fiction.
Aujourd’hui, je prépare un texte plus long et j’anime des groupes d’auteurs.

Tout ça parce qu’un jour, j’ai décidé de prendre le temps, de me poser 30 minutes chaque jour pour écrire un tout petit texte.

Si tu veux tester, sur 30 jours, le défi de novembre, le DRomA est une belle occasion.
C’est le Défi du Roman d’Automne.
L’objectif du roman, c’est pour les auteurs déjà lancés.
Le défi est à la carte : pour les autres, cela peut être simplement de passer 30 minutes chaque jour pour écrire un petit texte. À vous de le définir.

Tenté ?
Alors, n’hésite pas et rejoint gratuitement le DRomA dès maintenant !

Vous le savez bien, la moindre hésitation vous poussera à attendre l’année prochaine.

Donc, à tout de suite !


Photo by Alexis Brown on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *