10 conseils pour préparer son marathon d’écriture

Pout tirer le meilleur parti de votre défi d’écriture, pour ne pas paniquer le jour du lancement, il est préférable, si vous avez le temps, de le préparer.

Voici quelques conseils pour vous aider à bien démarrer.

Qu’est-ce que le DRomA ?

Le DRomA, ou Défi du Roman d’Automne, est un défi inspiré du NaNoWriMo américain.

C’est un défi ouvert, qui s’adapte à vos objectifs, allant de l’adoption d’une routine quotidienne à l’écriture du premier jet d’un roman.

Il a lieu chaque année au mois de novembre. Vous avez 30 jours pour atteindre les objectifs que vous vous êtes assignés.

Pour vous définir vos objectifs et vous préparer, voici nos conseils.

Départ lancé

1. Inscrivez-vous dans un genre

Réfléchissez au genre dans lequel vous souhaitez écrire. Cela peut être de la science-fiction, de la fantasy, du polar, de la littérature « blanche », ou même de la non-fiction, comme un journal de voyage ou des billets d’humeur.

Le genre est critique pour définir le positionnement d’un texte. Un certain nombre de scènes incontournables en découle, parfois même un style.

En partant sur un genre dominant bien marqué, vous clarifiez immédiatement votre texte en l’inscrivant dans une filiation et dans une histoire littéraire.

Ce choix va vous aider à innover dans un cadre précis.

2. Préparez votre environnement de travail

L’environnement de travail est un sujet assez vaste. Si vous écrivez déjà beaucoup, c’est certainement quelque chose que vous avez déjà sous la main.

Si vous utilisez le défi pour vous lancer dans l’écriture, en revanche, posez-vous la question du logiciel d’écriture que vous allez utiliser, pour être certain de votre choix durant toute la durée du défi. C’est trop pénible ou délicat de changer en cours de route.

J’utilise personnellement Ulysses sur iPad Pro, mais il existe beaucoup d’autres options, pas forcément spécialisée ou payante.

Parmi les logiciels spécialisés, on trouve :

  • Ulysses : Cet outil fonctionne sur environnement Apple et nécessite un abonnement annuel.
  • Scrivener : C’est un logiciel payant, utilisable sur Windows, Mac ou iPad. Il propose une version d’évaluation de 30 jours. Attention : je ne le recommande pas aux débutants, car il est complexe à maitriser et son ergonomie ne convient pas à tous.

Si vous connaissez et utilisez déjà un traitement de texte généraliste, je pense que c’est votre meilleure option pour débuter.

Voici deux outils classiques :

  • Microsoft Word (payant)
  • Google Docs (gratuit)

Je conseille de faire un choix et de mettre en place vos modèles avant le défi, mais ne vous torturez pas avec cette question.

L’intérêt de l’écriture est que l’on a besoin de peu pour créer.

Utilisez le logiciel que vous connaissez et maitrisez le mieux.

Un dernier point pour finir, assurez-vous de savoir comment vos textes seront sauvegardés. Si vous utilisez un outil en ligne comme Google Docs, ils sont en ligne, accessibles de partout.

Si vos fichiers sont locaux, assurez-vous que vous les enregistrez en local dans un répertoire synchronisé dans le cloud, avec un outil de type Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive ou iCloud. La sauvegarde, c’est la vie. Pensez-y avoir d’avoir à le regretter.

3. Préparez un carnet pour vos notes et idées

Le carnet est un outil indispensable pour un auteur.

Personnellement, je le transporte partout, pour pouvoir écrire en toute circonstance ou noter des idées qui surviennent.

Si vous ne notez pas vos idées rapidement, vous allez les perdre. Pour la conserver, vous devez la capturer immédiatement. Alors, préparez-vous dès maintenant. Ayez votre carnet toujours sous la main avec vous et dès que vous avez une idée sur un personnage, un lieu, un rebondissement, notez-là.

Selon mon humeur aussi, j’écris parfois mon premier jet sur papier dans mon carnet. L’utilisation d’un outil analogique est très libératrice et vous pouvez vraiment écrire de n’importe où, dans les transports, ou sur un banc au soleil.

Vous serez peut-être inspiré pendant le défi à des moments inattendus, et vous serez alors très content d’avoir un carnet sous la main.

Ensuite, lorsque j’ai écrit des textes dans mon carnet, je les retranscris dans mon logiciel de traitement de texte. Pour le défi, je recommande de faire cette retranscription le jour même pour pouvoir obtenir et reporter votre compte de caractères et mesurez vos progrès.

4. Définissez vos objectifs

Tout l’intérêt du défi est de vous inciter à avancer dans votre projet.
Vous avez évidemment un objectif quantitatif, produire un certain nombre de signes durant le mois. Mais le plus important est de clarifier votre objectif qualitatif.

Pourquoi voulez-vous participer à ce défi ?

Pour faire aboutir un projet ? Pour progresser sur un point précis ? Pour rencontrer d’autres auteurs ? Vous épanouir dans une activité créatrice ? Vous aider à prendre du recul sur votre vie ? Préparer une reconversion professionnelle ?

En vous posant la question de vos objectifs tant sur le plan qualitatif que quantitatif, vous pourrez ainsi définir plus clairement vos propres conditions de succès : qu’est-ce qui fera pour vous que votre participation sera une réussite ?

C’est le meilleur moyen de mettre toutes les chances de votre côté.
En vous lançant dans le défi avec la communauté DRomA, vous obtiendrez un formulaire d’« engagement » pour vous aider d’entrée de jeu à partir sur des bases claires. Vous pouvez vous inscrire et nous rejoindre depuis la page du DRomA. C’est gratuit.

5. Imaginez les principaux aspects de votre histoire et de votre univers

Si vous avez le temps, vous pouvez rassembler ou noter le maximum d’informations sur l’univers de votre projet.

À quelle époque va-t-il se passer ? Dans quels lieux ? Quels sont les protagonistes ? Quels sont les antagonistes ? Y a-t-il des règles particulières dans votre univers ? Quel est le postulat de départ ? Que souhaitez-vous exprimer ou démontrer en quelques mots ? Quelle est la grande leçon de votre histoire ?

Si vous avez déjà un début de réponse à ces questions, vous pouvez commencer à rédiger les grandes lignes de l’histoire, sans nécessairement aller jusqu’à la précision d’un synopsis complet.

Inspiration

6. Immergez-vous dans le thème que vous allez traiter

Lisez ou relisez des romans ou nouvelles dans le genre qui vous intéresse afin de vous mettre dans le bon flow, le bon style.

Regardez des films ou des séries qui traitent de votre sujet.

Le but n’est pas de plagier ou de prendre des idées par-ci par-là, mais de vous mettre dans le bon contexte mental pour vous aider à créer votre propre univers, dans l’esprit de vos « maitres ».

C’est un moyen d’invoquer vos propres « mentors », vos modèles qui viendront vous aider et vous inspirer durant le défi.

7. Écoutez des podcasts sur l’écriture et la création

Les podcasts sont également un bon moyen de progresser sur les aspects techniques, mais aussi de s’imprégner de l’approche d’auteurs inspirants.

Voici trois podcasts en Français que je recommande :

  • Double Vie : Le podcast présente des interviews d’auteurs, de musiciens, d’artistes qui mènent une double vie.
  • Procrastination : Ce podcast propose des conseils techniques pratiques sur l’écriture, à raison d’épisodes cours et pratiques de 15 minutes.
  • Les gens qui doutent : Podcast qui présente des artistes qui discutent sur le processus créatif, sur la vie et sur la condition d’artiste.

8. Mettez en place vos rituels d’écriture

Chacun à ses petits rituels pour écrire.

Si vous écrivez en musique, préparez des listes de lectures qui vont vous mettre dans le bon état d’esprit.

Je trouve les musiques de films ou de jeu vidéo un peu épique assez inspirantes pour l’écriture, notamment pour les scènes d’action par exemple. Si vous n’avez pas d’idée, voici une liste inspirante de Piotr Musiał.

Si vous buvez du thé en écrivant, assurez-vous que vous ne serez pas à court durant le défi.

Rejoindre un groupe et s’impliquer dans la discussion

9. Rejoindre la communauté Double Vie

Si vous lisez ce texte, il y a des chances que vous ayez rejoint votre défi d’écriture via cette communauté, pour le Défi du Roman d’Automne de novembre.

Tout d’abord, pour recevoir instructions et encouragement, inscrivez-vous à la lettre email privée Double Vie — DRomA.

N’hésitez pas à échanger, vous impliquer, participer, poser des questions, demander de l’aide.

Nous avons tous à apprendre et la plupart sont aussi là pour l’aventure humaine. Alors, ne soyez pas timide et lancez-vous !

Le groupe Telegram est le canal principal de communication de la communauté Double Vie. Rejoignez-le dès maintenant : Canal Telegram Double Vie.

10. Amusez-vous

C’est le conseil le plus important.

Surtout, surtout, gardez en tête que vous faites ce défi pour le plaisir, pour le fun.

Le mot défi parait sérieux, mais tout cela est un jeu. Ce jeu est à votre service. Le but du jeu est de vous aider à vous mettre à l’écriture, de vous aider à être plus régulier, de vous aider à développer une histoire plus longue, de vous aider à progresser.

Mais au final, il ne faut pas vous mettre trop de pression. En cas de découragement, rappelez-vous finalement que la seule règle est de prendre du plaisir et de vous amuser.

Si vous avez rejoint un groupe, le but est aussi de rencontrer d’autres aspirants auteurs. Le but d’un groupe d’auteurs n’est pas d’entrer en compétition, mais de s’entraider, d’échanger sur des textes et de progresser ensemble. Il y a peut-être même des chances que vous ayez de nouveaux amis à l’issue du défi.

Vous êtes prêt !

Bienvenue dans l’aventure et rendez-vous dans le canal Telegram Double Vie.


Photo by Nick Morrison on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *